Suprême Conseil

Grand Collège du Rite Ecossais Ancien Accepté

G\O\D\F\

 

                                                

 

 

RAPPORT D’ACTIVITE 6006-6007

 

Cette année a été riche en évènements qu’il est inutile de commenter. Néanmoins, il convient de souligner l’intensité et la richesse des travaux du Suprême Conseil.

Les effectifs de notre juridiction dépassent les 7.000 membres répartis en 373 ateliers dont :

165 Ateliers de Perfection

115 Chapitres

  66 Aréopages

  27 Consistoires

 

       L’année maçonnique 6006-6007 a vu la création de nouveaux Ateliers, témoignage d’une croissance régulière.

 

Ainsi ont été allumés les Feux :

 

Des Ateliers de Perfection :

 

Des Chapitres :

 

Et de l’Aréopage :

 

 

I/ NÉCROLOGIE.

 

Le Suprême Conseil a eu la profonde tristesse de perdre les TT\II\FF\ Maurice Zavaro, Pierre Souquès et Jean-Jacques Célérier respectivement les 02.04.07, 23.04.07, 29.06.07

Ainsi que les TT\II\FF\ Roméo Dupuis et Aloïs Lamm, membres d’honneur de notre Juridiction,  les 05.01.07 et 17.03.07.

 

 

 

 

II/ GRANDE CHANCELLERIE.

 

Pour des raisons personnelles le Grand Chancelier, Max Padol, a démissionné de son office fin septembre 6006. Au cours de la Tenue Solennelle du 27 avril 6007, le Suprême Conseil a nommé le T\I\F\ Christian Daniou, membre actif du Suprême Conseil.

A cette même Tenue, ce T\I\F\ a prêté serment devant le Suprême Conseil et a été élu à l’office de Grand Chancelier. D’autre part le T\Ill\F\ Jacques Rambaud a été élu Grand Chancelier, Adjoint du S\C\.

 

III/ ACTIVITES PROPRES AU SUPRÊME CONSEIL.

 

1/ Réunions

 

Le Suprême Conseil a tenu ses réunions mensuelles, soit huit Tenues Solennelles et deux Tenues Plénières.

            Deux Tenues Solennelles ont eu lieu à Lille où le Suprême Conseil a tenu son traditionnel séminaire de stratégie réparti sur 3 jours : les 27, 28 et 29 avril.

 

2/ Collège des Officiers

 

Le Collège des Officiers a été renouvelé lors de la Tenue Solennelle du 2 juin 6007.

On été élus ou réélus pour l’année 6007-6008 :

Très Puissant Souverain Grand Commandeur Alain de Keghel

1er   Lieutenant Commandeur                            Jean-Robert Ragache

2ème Lieutenant Commandeur                            Francis Allouch

Grand Orateur                                                   Pierre Piovésan

Grand Chancelier                                               Christian Daniou

Grand Trésorier                                                 Gérard Filippi

Grand Capitaine des Gardes                             Jean-Pierre Cordier

1er   Grand Maître des Cérémonies                  Jacques Oréfice

2ème Grand Maître des Cérémonies                  Alain Natali

Grand Orateur adjoint                                       Yves Le Bonniec

Grand Chancelier adjoint                                  Jacques Rambaud

Grand Trésorier adjoint                         Hervé Nora

Grand Capitaine des Gardes adjoint                Pierre Nabet.

 

 

 

 

3/ Présidents de Secteur

Ont été cooptés :

Président du   9ème secteur    : Gérard Bouquignaud renouvelé pour cinq ans

Président du 16ème secteur    : Gilbert Krakovinsky en remplacement de Bernard Rivière

Président du 17ème secteur    : Serge Breuzin en remplacement de Yves Le Bonniec

Président du 26ème secteur    : André Filliger en remplacement de Bernard Axelroude

 

 

4/ Grands Juges

Ont été élus :

Grand Juge en zone 2          : Pierre Germain – le 04.03.6007

Grand Juge en zone 7          : Christian Beuselinck  - le 20.01.6007

Grand Juge en zone 9          : Erol Eliezer – le 10.02.6007

 

5/ Commissions

Comme à l’accoutumée, les Commissions ont été actives et ont fourni des travaux de grande richesse et de forte densité.

Au cours de la Tenue Solennelle du 2 juin 6007 ont été élus ou réélus présidents, les TT\II\FF\ :

Jean-Pierre Donzac              : Commission permanente des Règlements et Statuts

Bernard Gillard                     : Commission des promotions

Georges Odo                         : Commission des Affaires extérieures

Hervé Nora                           : Commission des Finances et de l’Informatique

Yves Hivert-Messeca           : Commission des Rituels

Bernard Moisy                      : Commission de la Bibliothèque de la Documentation et des

                                                  Archives             

Jean Guglielmi                      : Commission des Publications et Comité de lecture

                                                  Assisté de Claude Faivre et Jean-Paul Fardet

Jean Robert Ragache           : Commission Débats d’idées et questions à l’étude

Pierre Piovésan                     : Commission de l’Ecossisme

Alain Marville                       : Commission de la Prospective des Secteurs

 

6/ Promotions aux grades blancs

 

 

7/ Médailles

 

Promotion « Robert Andrieu » :

Serge Blancart, Georges Fréchin, François Heller, Jacques Rambaud, Paul Rival,

            François Vigneron.

 

 

Rapport financier du trésorier sur l’exercice 2006

 

Après arrêt des comptes de l’exercice 2006 (bilan, comptes de résultat et annexes)  par le bureau  notre  Président a  convoqué  l’Assemblée générale de notre Association AMHG, le 2 juin 2007, laquelle a approuvé les comptes après avoir entendu le rapport du commissaire aux comptes.

Il faut rappeler que notre commissaire aux comptes a procédé à la certification des comptes, sachant que notre association  n’est pas contrainte légalement, de par ses statuts de recourir à un commissaire aux comptes.

Dans un souci de précaution et de transparence financière, nous avons néanmoins fait appel aux services de Monsieur Raymond Launay, commissaire aux comptes, qui a  certifié que nos comptes  sont réguliers et sincères et qu’ils donnent une image fidèle du résultat des opérations de l’exercice écoulé, ainsi que de la situation financière et du patrimoine de  notre association AMHG au 31 décembre 2006.

Au titre de notre association loi 1901 « AMHG »   nous vous présentons le rapport financier pour l’année 2006 :

Le montant de la capitation est relativement stabilisé avec un taux nettement inférieur au taux d’inflation, comme en témoignent les chiffres suivants :                     

 

 

 

2002

2003

2004

2005

2006

2007

capitation

51,25

51,4

52

52,2

52,4

53,4

 

Les comptes :

1/Le compte de résultat :

Au niveau des charges :

Les charges s’élèvent à 496096€ en 2006 contre 454350€ en 2005.

-Cette augmentation s’analyse de la façon suivante :

- le poste achats et charges externes est  en  baisse très sensible 223799€ contre 275985€.  

-Les impôts et taxes sont de 4376€  en 2006 contre 11625€  en 2005.

- Les salaires et charges sociales augmentent : 143332 contre 111683€.

 Cela s’explique par :

 La provision sur indemnité départ en retraite d’une secrétaire.

 L’embauche de sa remplaçante et un effectif de 3 salariés sur le dernier trimestre 2006 ; cette situation devrait s’inverser sur l’exercice 2007.

-les dotations aux provisions sont de 70983€ contre 0 en 2005 ; cette somme a été provisionnée pour les actes du bicentenaire et les bulletins Perspectives commandés.

- le poste autre charges est de 21239€ contre 0.

Au niveau des recettes :

Les produits s’élèvent à 588635€ contre 508052 € et nous relevons notamment:

Les ventes de marchandises et de services  passent de 36067€  en 2006 contre 2831€ en 2005.

 Un quasi stabilité des capitations 436029,9 € en 2006 contre 422209,06€.

 Une hausse légère des augmentations de salaires 96273€  en 2006 contre 73340€ en 2005.

Les produits financiers sont de 9100€ en 2006 contre 0€.

 

 L’exercice se solde avec un excédent de 101638€ en 2006 contre 53702€ en 2005.

 

2/ Le  bilan :

A l’actif :

  Il convient d’attirer l’attention sur le poste créances clients et comptes rattachés qui s’élève à 55819 € contre 98493 € ; il s’agit de retards dans le recouvrement des capitations et augmentations de salaires 10,5% en 2006 contre 19,8% en 2005.

 Ce poste reste très élevé et il pénalise notre gestion avec les relances qu’il rend nécessaires ; il est souhaitable que les Ateliers honorent les factures d’AMHG le plus tôt possible.

Au passif :

Il n’y a pas d’emprunt mais simplement les dettes enregistrées fin 2006 qui n’ont pas été réglées au 31-12-2006 et qui s’élèvent à 132108€ contre 129192 € en 2005.

                       

II/Ebauche du Budget 2008

Le budget prévisionnel sur l’exercice 2008 a été validé par le bureau et par l’assemblée générale du 2 juin 2007  à partir des éléments financiers qui  ont été commentés et il ressort notamment  la fixation d’une capitation de 54€/an  qui a été   approuvée.

         Gérard Filippi

 

IV/ RELATIONS INTER-OBEDIENTIELLES

 

·        Commission paritaire Suprême Conseil – Conseil de l’Ordre du Grand Orient de France.

Les Bureaux du Conseil de l’Ordre du G\O\D\F\ et du Suprême Conseil se sont réunis en commission paritaire le 29 janvier 2007, le principal point de débat a traité du Rassemblement Maçonnique International des 2 et 3 juin  à Strasbourg.

      (Le PV est en attente du Conseil de l’Ordre, puissance invitante).

 

·        Suprême Conseil Féminin de France

Afin d’assurer la continuité des excellentes relations que nous entretenons avec le Suprême Conseil Féminin de France, le Très Puissant Souverain Grand Commandeur Alain de Keghel accompagné du Grand Chancelier Jacques Rambaud a participé le 10 décembre 6006 à la Fête de l’Ordre de la Grande Loge Féminine de France.

 

·        Enfin, dans le cadre des accords inter-rites, une réunion sommitale a eu lieu entre le Suprême Conseil et le Grand Chapitre Général du Rite Français, le 15 février 6007.

 

V/ COLLOQUES

 

Des Ateliers de notre Juridiction ont organisé, avec le soutien du Suprême Conseil, des colloques ouverts aux MM\ du G\O\D\F\ ainsi qu’aux FF\ et SS\ des Obédiences amies. L’un de ces colloques a été conjointement placé sous les auspices du Suprême Conseil et du G\O\D\F\.

 

-         Conseils Philosophiques : « L’Effort » et les « Zélés Philanthropes »

« Portraits de Dieu » le 25 novembre 6006

-         Souverain Chapitre « La Croix du Sud »

« Prendre soin de la terre » le 20 janvier 6007

-         Consistoire « Paris Ile de France n°3

« Penser le futur, c’est aussi penser autrement »

 

Les actes de ces trois colloques seront à la disposition des FF\ de notre Juridiction sous forme de souscriptions et seront consultables sur notre site.

 

VI/ RELATIONS INTERNATIONALES

 

Le Projet est clairement d’être, le plus largement possible, en rapport avec les Juridictions étrangères pour y faire entendre notre message Maçonnique – celui de la F\M\ libérale – comme notre lecture de l’enseignement du R\E\A\A\sans méconnaitre les postures et les choix d’autres Juridictions, mais sans jamais affadir notre propre discours. Cette stratégie, conjuguant attachement aux principes et plein respect des différences, fait appel à plusieurs registres complémentaires. Le premier consiste à engager le dialogue via des relations officielles de reconnaissance réciproque. L’effet premier est la libre circulation des FF\ de notre Juridiction dans de nouveaux espaces lorsqu’ils visitent les Ateliers des juridictions Amies à l’étranger. C’est une politique de désenclavement  face à la posture « Impérialiste » des Juridictions de la mouvance Anglo-saxonne comme celles de certaines Obédiences nostalgiques de temps définitivement révolus.

Le Suprême Conseil depuis 2002 conclut des Traités d’Amitié et de Coopération   avec plus de dix suprêmes Conseils ce qui leur confère un cadre institutionnel et les codifie. Notre stratégie a, par ailleurs, visé à établir des liens avec des Juridictions émergentes et à favoriser, le cas échéant la création de celles-ci. Ainsi avons-nous délivré des Patentes  aux nouveaux S\C\ , Grands Collèges du  R\E\A\A\du Luxembourg, du Canada, de la Tchéquie et de la Slovaquie.

 

 

Tour d’horizon global :

 

En Europe Centrale et Orientale, les efforts déployés par notre Juridiction ont eu des effets contrastés et certainement pas en rapport avec  ce que nous eussions pu en attendre, dans un contexte postcommuniste qui a privé ces pays de la transmission initiatique et donc des références de la tradition Maçonnique qui reste parfois à reconstruire. La Tchéquie, la Slovaquie et la Hongrie ont vu renaître un R\E\A\A\ autonome. En Pologne, en Roumanie comme en Serbie, ce sont des Ateliers de notre Juridiction qui se sont développés sur place en synergie avec les loges bleues du G\O\D\F\ en attendant leur émancipation souhaitable. Dans l’ensemble de cet espace postcommuniste, il faudra beaucoup de temps, de persévérance et de continuité dans l’action.

En Afrique, dés les indépendances, en 1960, le Grand collège des Rites avait choisi pour ligne de conduite de faciliter l’émergence de structures Maçonniques Nationales en s’appliquant à répondre à leurs propres attentes et demandes. Aujourd’hui, c’est en s’inscrivant toujours dans cette même perspective, accordant la priorité aux liens fraternels dénués de tout européanisme, que le Suprême Conseil est présent de façon constante et suivie à la grande réunion annuelle des « RÉFRAM » (Rencontres Humanistes et Fraternelles Africaines et Malgaches) comme aux réunions de la « CPMAM » (Conférence des Puissances Maçonniques Africaines et Malgaches). Deux lieux de rencontres et de dialogue qui permettent un échange direct entre les Puissances Maçonniques du Sud et celles du Nord. Notre présence conforte la démarche de nos FF\ Africains, soucieux d’établir des liens durables avec les structures Maçonniques de l’Ordre dans les pays du Nord. Ceci, il importe de le souligner, dans le plein respect réciproque du principe de « Souveraineté ».

A cet égard, et en s’inscrivant de façon emblématique dans cet esprit, le Traité d’Amitié signé le 17 Mars 2007 entre notre Juridiction et le S\C\ du Maroc constitue une avancée qui concrétise une volonté partagée de conduire et d’approfondir un dialogue permanent dans le plein respect des options de chacun, tout en s’inscrivant ensemble dans la tradition et la liberté de penser.

En Amérique du Nord et singulièrement les Etats-Unis demeurent à bien des égards à la fois la clé et le verrou de toute politique Mondiale. Notre dialogue avec le Suprême Conseil Américain, fut-ce dans le domaine de la recherche et son association à notre bicentenaire à PARIS, est bien de la nature d’une clef car il ouvre un verrou jusqu’à présent fermé à tout contact. C’est la disparition de l’inhibition des juridictions se soumettant avant à la discipline stricte imposée par Washington qui progressivement autorise de plus en plus d’entre elles à oser franchir le pas en notre direction, sans pour autant renoncer à maintenir des liens avec le grand Frère Américain.

De même, la participation répétée de notre Juridiction, au travers de son Grand Commandeur, à des colloques maçonniques de recherche outre Atlantique, occasions d’interventions devant des auditoires « réguliers » qui n’avaient jamais rien vécu de tel, conduit à faire bouger les curseurs. Il nous appartient néanmoins de rester fermes sur les positions qui constituent le socle de notre doctrine initiatique Écossaise indissociablement inscrite dans la famille de pensée du G\O\D\F\ .

En Amérique Latine , les contacts étroits établis via le secrétariat du CIMAS à Montevideo (Uruguay) et avec le Grand Commandeur de la Juridiction écossaise Uruguayenne ont grandement joué en faveur de relations avec les Suprêmes Conseils Equatoriens, Colombiens, (y compris OMEGA Colombie) du Chili et du Venezuela.

En Extrême Orient , pour tenter de ne rien omettre, notre alliance avec le  Suprême Conseil du Portugal  nous offre une nouvelle « fenêtre » à Macao, mais cet espace est globalement bien verrouillé tant en Chine Continentale - par le régime – qu’au Japon ou à Taipeh – cette fois par les Américains.

Dans le cadre institutionnel multilatéral et dans le droit fil de la déclaration de Genève de Mai 2005, notre S\C\ n’a rien négligé pour concourir à la mise en œuvre d’un projet ambitieux et indépendant de toute structure Juridictionnelle, la « Société d’Études et de recherches Écossaises » (S\E\U\R\E\). Cette société de droit Belge ayant le statut d’une Organisation Non Gouvernementale a établi son siège à Bruxelles et réunit des Maçons et Maçonnes de tous horizons, conformément à la philosophie d’ouverture que nous-mêmes privilégions pour aborder le futur.

Enfin , à la 19° réunion Internationale du R\E\A\A\, les Juridictions ont adhéré à l’idée et soutenu le projet de tenir une « Conférence Méditerranéenne des Hauts Grades Écossais » en Avril 2008 à l’Or\ de Marseille, en vue d’étudier les instruments et les propositions de nature à favoriser l’ouverture, le dialogue et le dépassement des différences idéologiques et spirituelles. Les Juridictions ont décidé de tenir la prochaine et 20° rencontre Internationale, au Royaume du Maroc, dans un Or\ restant à définir.

                Il importe que chacun, à sa place, c'est-à-dire chaque Atelier et chaque Frère de la Juridiction se sente désormais partie prenante de ce grand dessin qui renoue avec la Tradition véritablement et concrètement Universelle de notre Rite.

                Notre Histoire comme la position géographique de notre pays nous y invitent et les enjeux nous y engagent.    Alors OSONS !!!         

 

 

VII/ GRANDE LOGE DE PRINTEMPS

 

- Le samedi 17 mars 6006, les présidents des Ateliers de Perfection ou leurs représentants ont été réunis et répartis en quatre ateliers de réflexion.

 

- A 14h 30 : le T\P\S\G\C, assisté des membres du Suprême Conseil, a ouvert les Travaux de la Grande Loge de Printemps en présence des délégations des Juridictions amies avec la participation du T\I\F\ Claude Vaillant qui a lu le discours du Grand Maître Jean-Michel Quillardet.

 

- Le T\I\F\ Roger Southon a présenté le rapport de synthèse de la question à l’étude des Ateliers de Perfection.

- A 16h 30 : les Présidents de Secteur ont été conviés à l’habituel échange d’informations avec les Officiers et membres du Suprême Conseil.

 

                                                                             Zénith de PARIS, le 04 Septembre  6007.